Pour maintenir la propreté et la qualité de l’eau, la pompe de piscine est essentielle. C’est elle qui nettoie votre bassin en profondeur en se débarrassant des impuretés qui résident dans l’eau. Vous devez donc choisir un équipement adapté à la surface de votre bassin et à vos besoins. Découvrez les principaux critères d’achat pour sélectionner la meilleure pompe de piscine.

Comment fonctionne une pompe de piscine ?

Commençons tout d’abord par rappeler le fonctionnement d’une pompe de piscine. Cet équipement permet d’aspirer l’eau du bassin grâce aux skimmers et à la bonde de fond. L’eau circule alors dans le système de filtration puis est rejetée dans la piscine grâce aux buses de refoulement. La pompe de piscine sert donc avant tout à maintenir l’eau propre.

Sur le marché, vous trouverez également des pompes de piscine multiusages. Celles-ci permettent également de vidanger votre piscine ou de faire fonctionner le balai aspirateur. Très prisé, cet accessoire est donc indispensable pour l’entretien de votre bassin, qu’il soit creusé ou hors-sol.

Quel débit de filtration choisir ?

Pour bien choisir votre pompe de piscine, vous devez analyser plusieurs critères techniques. Parmi eux, le débit de filtration. Celui-ci doit être adapté à votre piscine. Pour faire le bon choix, vous devez faire un peu de mathématiques. Il vous suffit de connaître le volume de votre bassin puis de réaliser le calcul suivant :

Débit de filtration = volume d’eau de votre piscine (m3) / 4 (heures)

Besoin d’un exemple ? Imaginons que votre piscine a un beau volume de 50 m3. Vous devez alors choisir une pompe de piscine avec un débit de filtration de 12,5 m3 par heure. C’est le débit nécessaire pour que votre eau soit correctement nettoyée et recyclée.

Sachez que si vous comptez placer votre pompe au-dessus du niveau des skimmers ou bien dans un endroit éloigné de la piscine, il est préférable de choisir un modèle avec un débit de filtration supérieur. Cela vaut aussi si votre tuyauterie est alambiquée, avec de nombreux coudes.

Quel filtre de piscine acheter ?

Lorsqu’on achète une pompe, on doit également s’équiper des filtres de piscine qui correspondent. Votre filtre doit être en mesure de supporter le débit de filtration de la pompe. Nous vous recommandons donc de choisir un produit avec une capacité de filtration égale ou bien légèrement supérieure au débit de votre pompe.

Pompe de piscine

Comment optimiser la consommation électrique de ma pompe de piscine ?

En été, votre piscine consomme beaucoup d’énergie. Pompe, système de filtration, robot de piscine, balai aspirateur… Autant d’équipements électriques qui consomment. Mieux vaut donc opter pour un appareil moins énergivore. En saison estivale, votre pompe peut fonctionner jusqu’à 12h par jour. Une utilisation intensive qui se fait rapidement ressentir sur la facture d’électricité si vous choisissez un modèle trop gourmand en énergie.

Les pompes de piscine silencieuses sont-elles fiables ?

L’un des derniers critères pour choisir votre pompe de piscine est le niveau sonore. Selon la gamme du produit, la pompe peut être terriblement bruyant, devenant un cauchemar pour vous comme pour vos voisins. Veillez donc à ce que le niveau de décibels de la pompe soit correct avant tout achat.

Les pompes de piscine dites « silencieuses » sont fiables mais souvent bien plus chères. Il existe néanmoins des modèles qui permettent de varier la vitesse de la pompe selon vos besoins, atténuant ainsi le niveau sonore.

Dans tous les cas, nous vous déconseillons de placer votre local technique près de votre chambre ou du salon. Le meilleur endroit reste donc au fond du jardin, là où le bruit ne dérangera personne.

Vous savez désormais comment choisir votre pompe de piscine. Pour faire le bon achat, vous devez vous attarder sur 4 critères : le débit de filtration, le filtre, la consommation électrique et le niveau sonore. N’hésitez pas à demander conseils à des vendeurs spécialisés en magasin.

Previous post Comment choisir un monument funéraire ?
protège plâtre sur bras homme dans l'eau Next post Comment choisir un protège plâtre efficace ?